DUGIL : Le Bridge Facile

DUGIL : Le Bridge  Facile

00-Avant-Propos

LE BRIDGE FACILE 

 

Quelques Détails à Préciser

 

 

Détail 00

Le jeu de Bridge peut se pratiquer de 2 manières :

     - Le bridge de Salon entre 4 joueurs

     - Le bridge de compétition qui comporte plusieurs tables. Lors de tournois, le décompte des points se fait à l'aide de feuilles de circulation qui accompagne chaque donne et sur laquelle figure les résultats des différentes paires. A la fin du tournoi on va saisir les résultats individuels et par ordinateur, on va calculer le pourcentage réalisé par rapport au PAR. Si une ligne N/S a réalisé le meilleur contrat possible sur lequel elle s'était engagée lors de la phase des enchèrest elle marquera un coefficient de 50% (bien joué) ET la ligne adverse E/O marquer également un coefficient de 50% (bien défendu), le tout donnant un coefficient de 100%

Si une ligne N/S ne réalise pas le contrat prévu, elle marquera un coefficient inférieur à 50% (mal joué). de ce fait sur la donne en question, la ligne E/O marquera un coefficient supérieur à 50%, le tout faisant 100%

Ainsi, chaque file au fil des donnes cumulera des coefficients et le coefficient moyen sera obtenu en divisant le total des coefficients par le nombre de donnes.

Le classement final du tournoi sera obtenu en classant les équipes en fonction de leur coefficient moyen, par ordre décroissant.

Il y aura un classement pour les lignes N/S et pour les lignes E/O

Aucune comparaison n'est possible entre les 2 files car chacune a joué avec des jeux différents.

Aussi lors de la constitution des tables, il est nécessaire que les forces de chaque paires soient équitablement réparties

 

Au Bridge, contrairement aux principaux autres jeux de cartes, lors des tournois, les 2 lignes, à chaque donnes marquent des points sous forme de coefficient

L'une, celle qui joue l'attaque, pour la récompenser d'avoir réalisé le contrat sur lequel elle s'était engagée.

L'autre, celle qui joue la défense, pour avoir bien résister.

En fonction de la distribution des cartes, on peut avoir en main, un jeu pour jouer l'attaque, ou un jeu pour jouer la défense

 

 

Détail 01

On a l'habitude de parler des lignes N/S et E/O pour faire référence à l'emplacement des joueurs. Il s'agit d'une référence absolue.

Cependant la situation des joueurs évolue lors des parties et des enchères 

Aussi nous utiliserons des références relatives. 3 seront constantes P=>Partenaire, Fg=>Flanc Gauche, Fd=>Flanc Droit + une 4èmes qui variera en fonction de la situation.

Ainsi on trouvera les symboles suivants:

D pour Donneur, O pour Ouvreur

 

 

Détail 02

Le jeu de Bridge se joue avec 52 cartes réparties en 4 couleurs Trèfle(T), Carreau(K), Coeur(C), Pique(P), que l'on appellera couleur d'atout.

Néanmoins, il existe une 5ème option pour définir le cas où il n'y a pas de couleur dominante (main équilibrée), et dans ce cas, on dit qu'il n'y a pas d'atout

Communément, on l'appelle le Sans-Atout désigné sous le symbole SA

Problème, il faut 2 lettres pour le reconnaître, alors que pour désigner une couleur, il suffit d'une seule lettre T, K, C, P

Aussi pour des questions de présentation on utilisera le symbole ensemble vide (pas d'atout) représenté par le caractère universel O barré. (ALT+0216 en informatique Ø)

 

Par couleur il existe 13 cartes  (52/4=13) : As, Roi, Dame, Valet, Dix, Neuf, Huit, Sept, Six, Cinq, Quatre, Trois, Deux

Chacune de ces 13 cartes peut être représentée par un symbole composé d'un seul caractère, sauf le dix qui communément est représenté sous le chiffre 10 soit 2 caractères.

Aussi pour des questions de présentation on utilisera le symbole "X" qui est la lettre romaine représentant le chiffre 10

 

Résumé :

Les 5 couleurs disponibles seront représentées par ordre croissant à l'aide des symboles : T, K, C, P, Ø

Il y a des couleurs mineures (T, K). Cette catégorie est représentée par le symbol "m" et des couleurs majeures (C, P) représentée par le symbol "M"

Les 13 cartes seront représentées par ordre décroissant à l'aide des symboles : A, R, D, V, X, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2

Seules les 4 premières cartes sont appelées cartes d'Honneur et sont affectées d'un coefficient. L' As vaut 4pts, le Roi 3pts, la Dame 2pts, le Valet 1pt. 

Dans chaque couleur il y a 10pts H. Comme il y a en tout 4 couleurs distinctes, on aura un total de 40 pts H

 

 

Détail 03

Le donneur distribue les cartes une par une, face cachée, dans le sens des aiguilles d'une montre, en commençant par la personne située à sa gauche. La dernière carte sera pour lui. Les 52 cartes réparties entre les 4 joueurs, s'appelle une donne.

Une partie de Bridge se compose de plusieurs Donnes. A chaque donne, on change de Donneur. Ainsi au départ le Donneur sera Nord(N), la donne suivante sera faite par Est(E) et ainsi de suite. 

 

Détail 04

Les nombres "3" et "21" représentent le symbolisme de la méthode DUGIL

 

     - le nombre "21"        (3*7=21)

 

Du fait qu'il y ait en tout 40pts H, dés l'instant où une ligne atteint 21pts H, elle possède la majorité et peut envsager de remporter la donne. A l'inverse, en fonction de la table de décision, une ligne qui n'atteint pas les 20 pts n'est pas en mesure de remporter la donne.

Donc, en priorité, il est nécessaire de connaitre le total des pts H disponibles dans chaque ligne.

 

Si une ligne n'atteint pas les 21 pts H cela ne sert à rien de poursuivre les enchères. Potentiellement parlant, il est impossible de faire plus de plis que l'adversaire.

 

    - le nombre "3"      

- Une série de 3 nombres consécutifs permet de transmettre facilement des informations. En effet en connaissant le nombre médian, celui du milieu, on est capable de connaitre la série à +/- 1pt.

 

Astuce de la convention DUGIL

Le problème posé est: "Comment connaitre le total des pts H dans chaque ligne : ?" sachant qu'au Bridge, on ne parle pas et que le seul moyen de communication est la boite des enchères.

Robert Dutil, le créateur de la méthode, confronté au problème qu'il existait jusqu'à présent une multitude de conventions, plus ou moins personnalisables en fonction des partenaires voyait beaucoup de débutants abandonner.

La logique est simple

 

Cas général : LE DONNEUR NE PARLE AU NIVEAU 1 UNIQUEMENT QUE S'IL POSSEDE 10 pts H. Pour communiquer le total, il va utiliser 5 cas de figure, chacun étant représenté par une couleur, en procédant par ordre croissant

1T j'ai 10-11-12 pts H  (3*4=12) chiffre médian 11

1K j'ai 13-14-15 pts H  (3*5=15) chiffre médian 14

1C j'ai 16-17-18 pts H  (3*6=18) chiffre médian 17  

1P j'ai 19-20-21 pts H  (3*7=21) chiffre médian 20   donne équilibrée les 2 lignes peuvent la jouer avec possibilité de réussir (bonus 50)

1Ø j'ai 22-23-24 pts H  (3*8=24) chiffre médian 23   possibilité d'envisager la partie (bonus 50)

 

Si le donneur annonce 1SA, dés la première annonce, on sait que la partie adverse a moins de 20pts H. Dans le cas où malgré cela elle veut enchérir à tout prix, il nous sera facile de la contrer, ce qui rendra sa chute encore plus lourde.

 

Le partenaire ne répondra à l'enchère du donneur que s'il est en mesure de lui confirmer que l'addition de ses propres pts H avec ceux du partenaire permet d'atteindre le chiffre fatidique de 21 signifiant la majorité et ce toujours en utilisant la notion de série, chacune étant associée à une couleur. Comme au Bridge, pour enchérir on est obligé de monter au moins d'un cran, on en fera de même avec la convention DUGIL

 

Principe : le partenaire possède

1-2-3 pts H  (3*1=3)             il répondra au donneur au niveau 1 de la couleur immédiatement supérieure exemple D=1P P=1Ø cela signifie 22 pts à +/- 1pts dans la ligne (20+2)

4-5-6 pts H  (3*2=6)             il répondra au donneur au niveau 2 de la couleur immédiatement supérieure exemple D=1P P=2T cela signifie 25 pts à +/- 1pts dans la ligne (20+5)

7-8-9 pts H  (3*3=9)             il répondra au donneur au niveau 3 de la couleur immédiatement supérieure exemple D=1P P=2K cela signifie 28 pts à +/- 1pts dans la ligne (20+8)

10-11-12 pts H  (3*4=12)     il répondra au donneur au niveau 4 de la couleur immédiatement supérieure exemple D=1P P=2C cela signifie 31 pts à +/- 1pts dans la ligne (20+11)

13-14-15  pts H  (3*5=15)    il répondra au donneur au niveau 5 de la couleur immédiatement supérieure exemple D=1P P=2P cela signifie 34 pts à +/- 1pts dans la ligne (20+14)

 

Cas particulier 1 : LE DONNEUR PARLE AU NIVEAU 2 s'il possède une couleur 6ème avec 2H et un nombre de pts H minimum 8 (le 2 faible).

Cas particulier 2 : LE DONNEUR PARLE AU NIVEAU 3 s'il possède une couleur 7ème avec 2H et un nombre de pts H minimum 8 (le 3 de blocage).

 

SI LE DONNEUR NE RENTRE NI DANS LE CAS GENERAL, NI DANS LES 2 CAS PARTICULIERS, => IL PASSE.
Le jeu fort n'est pas dans sa main. Au mieux, il ne pourra qu'accompagner son partenaire.

 

 

Détail 05

Si le flanc gauche annonce une enchère trop forte pour le DUGIL, le partenaire CONTRE pour signaler au donneur qu'il possède un minimum de 10 pts H uniquement si le total dde la ligne dépasse les 20 pts H, ce qui signifie que la ligne adverse en a obligatoirement moins de 20.

 

 

Détail 06

Après simplement un tour de table on connait

a) Le nombre de pts H dans la ligne et par déduction le nombre de pts H dans la ligne adverse

b) Qui  à le jeu fort et le jeu faible dans la ligne, utile pour qui fera le mort, si le choix est possible

c) Qui possède le meilleur jeu d'attaque 

 

Détail 07

Connaissant la hauteur du contrat potentiellemnt réalisable, on va s'atteler ensuite à définir notre meilleure couleut fittée, de préférence en Majeure

 

 

 

 

 



04/05/2018
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres