DUGIL : Le Bridge Facile

DUGIL : Le Bridge  Facile

Les Appels par la Défausse

 

La 1ère défausse (GhBridge)

 

La 1ère défausse est la 1ère carte que l'on joue lorsque l'on ne possède pas de la couleur demandée. Le choix de cette carte est important car il permet de faire passer un message au partenaire : appel ou refus d'une couleur.

Bien entendu le partenaire devra privilégier la réflexion à un retour systématique dans la couleur signalée, d'une part parce que le partenaire peut ne pas avoir la bonne carte pour appeler et d'autre part parce qu'il y a peut-être un meilleur retour que celui suggéré par la défausse.

En résumé un appel n'est pas un ordre.

 

Lors des appels, 10, 9, 8, 7 sont considérés comme des grosses cartes et 6, 5, 4, 3, 2 comme des petites cartes

 

Les différentes conventions :

   

A) On a des cartes dans la couleur demandée

1 : Le pair-impair

On fournit toujours la plus petite de ses cartes dans un ordre croissant pour indiquer un nombre impair de cartes (impair => monte).

Dans le cas d'un nombre pair on fournt dans l'ordre décroissant

   a) La plus forte du doublon sauf si la carte en question peut engendrer une levée (exemple : Dame seconde sans le Valet

   b) La 2ème meilleure dans 4 cartes ne comportant pas de séquences d'honneurs (exemple : 8,7,4,2   D,7,6,3   10,9,6,3

   c) L'honneur le plus élevé si l'on possède 2 honneurs en séquence   (exemple : V, 10, 6, 3

 

B) On n'a pas de cartes dans la couleur demandée

1 : Levinthal

2 : Direct

3 : Italien

4 : Soulet

 

 

 

1 : Levinthal  Cette méthode est très universellement utilisée à Sans-Atout et aujourd'hui, de plus en plus à la couleur

    (appelé également "appels de préférence"

 

On n'a pas de carte dans la couleur demandée => On fait un appel préférentiel en dehors de la couleur d'atout et de la couleur demandée:

- une grosse carte appelle la couleur la plus forte

- une petite carte appelle la couleur la plus faible

exemple (Cœur demandé) :

3♠ = appel ♣

7♣ = appel ♠

6♠ = appel ♦ (ambigu)

 

 

 

2 : Direct  Cette méthode a l'avantage de la simplicité, elle est couramment utilisée dans les contrats à la couleur mais peut aussi l’être dans les contrats à Sans-Atout.

    (appelé également "appel-refus de préférence"

 

Une grosse carte appelle dans la couleur, une petite carte refuse la couleur.

A PRIVILEGIER, surtout dans l'option refus. Ainsi on se défausse d'une carte sans intéret en indiquant à son partenaire que cette couleur ne nous intéresse pas. Par déduction le partenaire connaitra les 2 couleurs restantes et on n'aura pas perdu une carte susceptible de faire un pli

 

 

 

3 : Italien  Cette méthode est intéressante dans les contrats à la couleur

 

Une carte impaire est un appel dans la couleur, une carte paire est un refus préférentiel :

- une petite carte paire appelle la couleur la plus faible

- une grosse carte paire appelle la couleur la plus forte

 

exemple (Cœur demandé) :

7♦ (ou 5♦ ou 3♦) = appel ♦

8♦ (ou 6♦)       = appel ♠

2♦ (ou 4♦)       = appel ♣

 

Faute de cartes qui conviennent il faut faire un écho :

2 cartes paires en écho         : appel (ex : le 8 puis le 4)

2 cartes impaires en descendant : refus (ex : le 7 puis le 3)

 

 

 

4 : Soulet :  Cette méthode est intéressante dans les contrats à la couleur

 

 

Un 5, un 6 ou un 7 appellent dans la couleur, une carte inférieure appelle la couleur la plus faible, une carte supérieure appelle la couleur la plus forte

 

exemple (Cœur demandé) :

5♦ (ou 6♦ ou 7♦) = appel ♦

8♦ (ou 9♦)       = appel ♠

2♦ (ou 3♦ ou 4♦) = appel ♣

 

Faute de cartes qui conviennent il faut s'en rapprocher au mieux

 

Un complément d'information est disponible ICI

 

 

 



28/05/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres